Planter des choux de Bruxelles : ce que vous devez savoir

Vous aimez les choux de Bruxelles ? Sachez qu’il n’est pas très difficile de faire pousser ce délicieux petit légume dans votre jardin ! Dans cet article, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur la plantation des choux de Bruxelles.

Origines du choux de Bruxelles

Les choux de Bruxelles sont originaires des Pays-Bas. Il existe de nombreuses variétés de choux de Bruxelles, mais les plus populaires sont « long island » et « Early Gem ». Ces deux variétés conviennent aussi bien aux jardins particuliers qu’aux marchés de poilus. Pour un rendement maximal, il est conseillé d’alterner la culture des choux de Bruxelles tous les trois ans au même endroit.

Nos conseils pour planter des choux de Bruxelles

Vous pouvez planter des choux de Bruxelles à partir de semis ou de graines semées directement en terre. Tout dépend si vous souhaitez optimiser la production de vos choux de Bruxelles ou vous amuser à les voir pousser jour après jour dès le plus jeune âge ! Si vous voulez semer directement en terre, attendez que les dernières gelées soient passées (vers le 10 mai en Belgique). Toutefois, si vous souhaitez obtenir des résultats plus rapides, il est préférable d’opter pour des semis plantés en avril. Ceux-ci seront déjà bien développés lorsqu’ils seront transplantés dans le jardin et commenceront à produire plus tôt.
Lors du repiquage ou du semis, veillez à travailler le sol suffisamment profondément pour que les racines de vos jeunes plants puissent se développer librement. Formez des creux espacés d’au moins 30 cm et plantez vos semis ou semez 3-4 graines par butte, en éclaircissant plus tard si nécessaire. Lors du semis, n’oubliez pas d’enfoncer légèrement les graines dans le sol pour qu’elles aient un bon contact avec celui-ci et aient plus de chances de germer. Arrosez régulièrement pendant les périodes sèches (de préférence le matin). L’idéal serait de donner 1 cm d’eau par semaine pendant les périodes de sécheresse estivale en utilisant un tonneau d’eau de pluie – plus écologique que l’eau du robinet !

Découvrir aussi  Comment semer le chou ?

Attentions aux maladies et nuisibles

Comme toute autre culture, la culture des choux de Bruxelles a aussi son lot de maladies et de parasites ! Le principal danger vient des chenilles, qui adorent manger les jeunes feuilles. Pour les combattre naturellement, nous vous conseillons de planter des fleurs comme le calendula ou la capucine à proximité de vos plants, car elles attirent les prédateurs des chenilles comme les guêpes, les coccinelles ou les syrphes. Vous pouvez également préparer une infusion de feuilles d’ortie qui aura un effet dissuasif lorsqu’elle sera pulvérisée sur les jeunes feuilles (attendez qu’elles soient complètement refroidies avant de la pulvériser !) Quant aux maladies, le black rot est l’une des plus courantes chez les brassicacées. On le reconnaît aux taches brunes qui apparaissent sur les jeunes feuilles et les tiges ; celles-ci finissent par devenir noires et font flétrir la plante. La meilleure façon d’éviter le black rot est de bien aérer vos plantes (par exemple en éclaircissant les semis) et d’enlever immédiatement les parties atteintes afin que les autres n’attrapent pas la maladie

L’heure de la récolte

Enfin, voici notre petit conseil pour récolter de belles carottes : mélangez 325 g de fumier bien décomposé à 10 L d’eau et mettez ce mélange au pied de chaque plante environ deux semaines avant le début de la récolte (fin septembre/début octobre). Cela contribuera à augmenter le rendement !

Découvrir aussi  Comment semer les melons ?

Conclusion

Sur la base de toutes ces informations, cultiver vos propres choux de Bruxelles ne semble plus si compliqué, n’est-ce pas ? Alors qu’attendez-vous pour vous lancer ? Nous vous souhaitons beaucoup de succès dans vos efforts de jardinage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.